UAAVM

Présentation

L’Union des Autorités Arabes de Valeurs Mobilières (اتحاد هيئات الأوراق المالية العربية) est une organisation internationale à vocation régionale constituée en 2007 et regroupant la majorité des autorités arabes de régulation financière.

Membres

A ce jour 15 autorités de régulation sont membres de l’Union :

  • Algérie : Commission d'Organisation et de Surveillance des Opérations de Bourse
  • Arabie saoudite : Capital Market Authority
  • Egypte : Egyptian Financial Supervisory Authority
  • Emirats arabes unis : Securities and Commodities Authority
  • Irak : Iraqi Securities Commission
  • Jordanie : Jordan Securities Commission
  • Koweït : Capital Markets Authority
  • Liban : Capital Markets Authority
  • Lybie : Libyan Stock Market
  • Maroc : Autorité Marocaine des Marchés de Capitaux
  • Oman : Capital Markets Authority
  • Qatar : Qatar Financial Markets Authority
  • Syrie : Syrian Commission on financial markets and securities
  • Palestine : Palestine Capital Market Authority
  • Tunisie : Conseil du Marché Financier

 

Objectifs

L’Union a pour objectifs le développement des investissements bilatéraux et le resserrement des liens de coopération à travers le renforcement du cadre juridique et organisationnel des marchés financiers arabes afin de promouvoir la transparence et sauvegarder les droits des investisseurs conformément aux meilleurs normes internationales.

Onzième réunion de l'UAAVM - Tunis - 16 Mars 2017

 

A l’occasion de la tenue à Tunis le 16 mars courant de la onzième réunion de l’Union Arabe des Autorités de Valeurs Mobilières,Le Conseil du Marché Financier (CMF) s’est vu attribuer, en la personne de son Président Monsieur Salah ESSAYEL, la présidence de cette importante organisation de coopération en matière de régulation des marchés financiers arabes.

Il est à rappeler que l’Union Arabe des Autorités de Valeurs Mobilières est une organisation internationale à vocation régionale constituée en 2007 et regroupant (15) membres représentant la majorité des autorités arabes de régulation financière à savoir en plus de l’autorité tunisienne celles des pays suivants : Algérie, Arabie saoudite, Egypte, Emirats arabes unis, Irak, Jordanie, Koweït, Liban, Lybie, Maroc, Oman, Qatar, Syrie et Palestine.

L’Union a notamment pour objectif le développement des investissements bilatéraux et le resserrement des liens de coopération économique à travers le renforcement du cadre juridique et organisationnel des marchés financiers arabes afin de promouvoir la transparence et sauvegarder les droits des investisseurs.

Il est également à noter que le CMF a signé en marge de la réunion annuelle, une convention d’échanges d’informations et de coopération avec l’autorité de contrôle des marchés financiers du Qatar. Ladite convention vise à promouvoir la transparence des marchés et le développement des opportunités d’investissement entre les deux places financières.

Les présidents des 15 autorités membres de l’Union ont pris lors de la réunion plénière de l’organisation d’importantes décisions concernant notamment :

  • Le resserrement des liens de coopération entre les autorités de régulation membres de l’Union via la signature d’une convention multilatérale d’échange d’informations et de concertation ;
  • Le développement de la finance verte ;
  • L’adoption de règles en matière de prévention du blanchiment d’argent et de financement du terrorisme ;
  •  L’adoption d’un guide concernant les principes de bonne gouvernance des sociétés cotées sur les marchés financiers arabes ;
  •  La constitution, à l’initiative du CMF, de groupes de travail afin de mener des études stratégiques sur les offres publiques de retrait volontaires et obligatoires ainsi que les problématiques liées à l’évaluation des sociétés lors de leur introduction en bourse ;
  • La mise en place d’un portail électronique au sein de l’Union ayant pour finalité la sensibilisation des investisseurs notamment via l’uniformisation des notions financières afin de permettre aux investisseurs de prendre leur décision d’investissement en toute connaissance de cause ;
  • Le renforcement de la culture financière à travers l’organisation de séminaires de formation au profit des investisseurs sur les marchés financiers arabes.

L’attribution de la présidence de cette prestigieuse organisation au Conseil du Marché Financier constitue une reconnaissance des avancées réalisées sur le marché financier tunisien au cours des dernières années notamment en termes de nombre de sociétés introduites en bourse ainsi qu’au niveau du renforcement du cadre légal et réglementaire. Cette distinction contribuera assurément à mieux faire connaître les opportunités d’investissement sur le marché financier tunisien et permettra d’y attraire les capitaux arabes et plus particulièrement ceux des pays du Golfe. 

Travaux récents

  • Octobre 2016 : Organisation en Egypte (Caire) de la troisième session de formation destiné aux instances de régulation membres de l’Union avec pour thème les principes fondamentaux en matière de contrôle et de supervision des marchés de capitaux.
  • Mars 2016 : Organisation en Egypte (Caire) de la dixième réunion de l’Union Arabe des Autorités de Valeurs Mobilières.
  • Octobre 2015 : Organisation en Arabie Saoudite (Ryad) de la deuxième session de formation destiné aux instances de régulation membres de l’Union avec pour thème l’information et la sensibilisation des investisseurs et le contrôle des obligations de divulgation.
  • Février 2015 : Organisation en Algérie (Alger) de la neuvième réunion de l’Union Arabe des Autorités de Valeurs Mobilières
  • Septembre 2014 : Organisation en Mauritanie (Nouakchott) d’une conférence sur le rôle des marchés financiers dans le développement de l’économie.
  • Mars 2014 : Organisation au Maroc (Marrakech) de la huitième réunion de l’Union Arabe des Autorités de Valeurs Mobilières.